Séries-US-20141-1024x722

Bonjour guys ! Après une période de creux durant laquelle je cherchais désespérément des séries, j'en ai finalement trouvées mais c'est le temps pour les visionner qui me manquait. Néanmoins, je suis parvenue à m'organiser de sorte à rattraper mon retard concernant celles que j'avais commencées ainsi que d'en découvrir de nouvelles. Je vous parles de trois nouvelles séries qui à mon sens valent le coup d'oeil.

-"13 Reasons why" :

733956ffefce531157061d8d888cc2ca--cassette-tape-thirteen-reasons-why

 

13-reasons-why

 

Résumé : Inspirée des best-sellers de Jay Asher, " 13 Reasons Why "suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l'intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s'est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l'une de ces raisons ?

 

selena-13-480x279

 

Mon avis : Je n'ai pas lu le livre donc je ne peux pas parler de l'adaptation. En revanche, je peux vous parler de ce que j'ai pensé de la série. Netflix est la société qui la produit, je ne rentrerai pas dans le débat concernant Netflix. Je trouve le service intéressant et les séries / films variés. La chanteuse Selena Gomez participe à la production de la série, ce qui a joué sur sa réputation. J'étais sceptique, je pensais que tout le monde en parlait justement à cause de Selena et puis parce que c'est Netflix quoi. Et puis une bande d'ados mal dans leurs peaux, j'étais pas franchement emballée. J'ai malgré tout visionné la bande annonce que j'ai trouvé intrigante et je me suis dis que je donnerai un coup d'essai. Dès les premières minutes, j'ai accroché. Un lycée, des jeunes, vous connaissez la suite. Et pourtant. On ne connait rien. Personne ne connait rien ni personne. Les amis n'en sont pas, les parents ne voient pas que leurs enfants sont désespérés, quand ils le constatent ce sont les enfants qui ne veulent pas d'aide. Alors ils boivent, ils fument, ou ils se suicident. Justement, le suicide, le viol, l'alcool... Tout cela a suscité beaucoup de controverses. La critique est partagée sur cette série. Une partie dénonce la sublimation du suicide, la prise à la légère des agressions sexuelles, et craint que cela n'augmente les taux de tentatives de suicide par exemple. Une autre partie au contraire, pense que la série participe à la sensibilisation contre le suicide et les agressions en tout genre, permet d'ouvrir le débat. Je suis d'accord avec la seconde catégorie. A aucun moment "13 Reasons Why" ne fait la promotion des cris d'appel au secours des jeunes. Les sujets abordés sont tabous, pour cette raison on en parle peu. C'est bien, justement, d'en parler et le fait qu'autant de personnes aient vu la série est une bonne chose. Réaliser que nous passons tous par cette horreur que l'on appelle "adolescence", que l'on se ment, que les amitiés et les amours ne durent pas, que nos parents sont là pour nous écouter, qu'il faut arrêter de rejeter les adultes, qu'il ne faut pas avoir honte de parler en tant que victime d'agression, que l'on peut se faire aider mais qu'il faut briser le silence. Ne pas se laisser faire mais aussi ne pas faire. Pourquoi embêter ton camarade ? Pourquoi insulter cette fille ? Pourquoi ne pas vivre ensemble en paix, en harmonie plutôt que de chercher le conflit et la violence ? Je vous recommande donc cette série, qu'importe votre âge, car elle traite de sujets que nous connaissons tous.

-"The Bold Type" :

The-Bold-Type-Freeform-TV-series-artwork

 

Résumé : Les aventures personnelles et professionnelles de Jane, Kat, et Sutton, trois amies new-yorkaises qui réalisent leur rêve en travaillant pour Scarlet, un magazine féminin à succès. Mais alors qu'elles tentent de trouver leur place au sein de cet univers glamour et sans pitié, elles vont aussi devoir s'accomplir en tant que jeunes femmes, entre histoires d'amour, trahisons, et dictat des réseaux sociaux. La série est inspirée de la vie de Joanna Coles, ex-rédactrice en chef de Cosmopolitan que voici :

Joanna-Cole

 

Screen Shot 2017-06-10 at 10.09.28 AM [www.imagesplitter.net]

-Mon avis : Dans un tout autre registre, cette série est un mélange de la cultissime série " Gossip Girl ", du reportage sur Vogue US " The September Issue " et du film  " Le Diable s'habille en Prada ". Un mélange détonnant, efficace, j'ai adoré en moins de cinq secondes. Le journalisme, la mode, New-York, les amis, les amours, les emmerdes, être stagiaire, ne pas compter les heures, avoir un petit appart, avoir de l'ambition, se trouer les fesses pour réaliser ses rêves... Cliché, un peu cucul, pas de grandes surprises, mais voilà, j'aime quand même. La série est légère et sérieuse à la fois. Il y a certes le côté superficiel de la mode, du maquillage, ces trois amies sans argent mais qui portent des fringues de luxe et des chaussures de créateurs etc. Mais d'un autre côté, elles travaillent dans un magazine féministe et abordent des sujets de société d'une façon qui pousse à réfléchir et à remettre en question certains aspects de nos vies. Par exemple, pourquoi une femme devrait avoir honte de telle chose et pas un homme dans la même situation ? Pourquoi un homme peut être torse nu dans un parc et pas une femme ? Pourquoi il a le droit de montrer ses tétons et pas nous ? Il y a aussi les thèmes de l'homosexualité, de la religion, des rapports sexuels, des relations hiérarchiques, de l'importance d'avoir un mentor dans sa carrière, et justement de tenter de la concilier avec sa vie personnelle, de ne pas penser qu'être une femme est un handicap, qu'importe son genre nous avons tous droit au respect et au bonheur. Alors oui, talons aiguilles, rouge à lèvres et Margarita, mais c'est tant mieux car ce n'est pas parce qu'une femme est perchée sur des talons et qu'elle se maquille que c'est une potiche imbécile. L'intelligence, la curiosité, l'empathie, la culture... les qualités d'une personne ne se résume pas à son aspect physique et " The Bold Type " met en avant les femmes et je dis oui au féminisme. L'égalité homme femme est loin d'être acquise, mais nous y marchons, fièrement, dressées sur nos Jimmy Choo de 12 cm, sans jamais nous tordre la cheville.

-"The Handmaide's Tale" : 

 

 

 

[gallery ids="14639,14645" type="rectangular"]

 

Résumé : Dans un proche futur, la combinaison de pollutions environnementales et de maladies sexuellement transmissibles a entraîné une baisse dramatique de la fécondité qui a pour conséquence un taux de natalité extrêmement bas. Les « Fils de Jacob », une secte politico-religieuse protestante de type restaurationniste et aux accents fondamentalistes, en a profité pour prendre le pouvoir, détruisant la Maison-Blanche, la Cour Suprême et le Congrès lors d'un coup d'Etat. Dans cette version dystopique et totalitaire des Etats-Unis la République de Gilead, les dissidents, les homosexuels et les prêtres catholiques sont condamnés à mort par pendaison. Les relations hommes/femmes obéissent dorénavant à des règles très strictes. Alors que les hommes occupent toutes les positions du pouvoir, les femmes ont été démises de leur statut de citoyennes à part entière. Elles ne peuvent ni travailler, ni posséder d'argent, ni être propriétaires, ni lire. Elles sont catégorisées selon leur fonction : les Épouses (habillées en vert) sont les femmes des dirigeants ; les Marthas (en gris) s'occupent de la maisonnée, et les Servantes (en rouge pourpre) sont uniquement dédiées à la reproduction, sous la surveillance rigide des Tantes (en marron). Les Servantes sont affectées au sein des familles dirigeantes, jusqu'à ce qu'elles mettent au monde les enfants tant désirés. La série suit le parcours de June, une femme devenue servante sous le nom de "Offred" (DeFred) (car au service du commandant Fred Waterford).

 

51VHe12RxJL._SX324_BO1,204,203,200_

Mon avis : Là encore, je n'ai pas lu le livre de Margaret Atwood duquel est adapté la série. J'aimerais bien cela dit. Si l'occasion se présente, je le lirais. Bref. La série donc. Elle est très particulière, assez dure surtout. Les femmes sont traitées comme des moins que rien, elles n'ont plus le statut d'êtres humains. Elles servent à la reproduction, à la compagnie, à l'entretien de la maison et à la cuisine. Au delà de l'aspect asservissant des femmes, les parias, les gays etc. sont tués, les cerveaux sont lobotomisés, la planète est toxique, tout est catastrophique, les Hommes comme la Terre. Si vous cherchez une série drôle ou divertissante, ce n'est pas celle-ci que je vous conseille. Néanmoins, je pense qu'elle vaut le coup d'être visionnée car elle permet de remettre en question à peu près tout, que ce soit la société, la politique, la famille, nos conditions de vie, l'avenir de l'humanité etc. Les images et les discours sont durs mais pas irréalistes. Le livre date des années 80 mais il est visionnaire. Le monde actuel est sur la pente raide, en régression. Je n'ai pas encore visionné l'entièreté de la saison 1, les épisodes sont assez longs, mais je le ferai car je trouve que ce qui est raconté / montré est important.

Et vous, quelles sont vos séries du moment ? Connaissiez-vous déjà une ou plusieurs de celles dont je vous ai parlées ? Si oui, qu'en pensez-vous ? J'espère que vous allez bien, je vous dis à très vite dans un prochain article.

Bisous, Ada.