Créer mon blog M'identifier

Une semaine un dessert #10

Le 16 septembre 2018, 20:32 dans Cuisine 0

9e4ba269a20e38ff13e3ffd72001ded4

LES MACARONS AU CHOCOLAT 

Bonjour guys ! Aujourd'hui on s'attaque à des biscuits de quelques centimètres de diamètre mais avec une grosse circonférence de difficulté : les macarons. Tout le monde les connait, tout le monde les voit en photo sur Insta. Je tombe sur des gens qui posent avec leur boîte devant une boutique Ladurée au moins dix fois par jour dans mon feed. Mais je suis tombée amoureuse de ce dessert bien avant d'avoir un téléphone. A l'époque, il s'agissait des macarons simples, juste les coques, connus sous le nom de macarons de St Emilion. Mais avec de la garniture c'est meilleur pas vrai ? Ma mère e avait acheté des Pasquier au supermarché pour que l'on goûte, ils n'étaient pas immondes mais pas de qualité non plus. Très sucrés, beaucoup trop. Industriels quoi.

shapeimage_2

J'ai donc mené des investigations et j'ai lu que la maison Ladurée était une des plus réputées, si bien que quand nous sommes allés à Paris j'ai dis à mes parents que le passage dans une boutique était obligé. Nous étions en transe face à toutes les pâtisseries exposées et ne savions pas quelles saveurs choisir. Au final, nous avons opté pour la grosse boite ronde, la verte et transparente qui en contient une vingtaine. Je me souviens encore de mon état : les yeux fermés, mettant cinq minutes pour déguster ces choses minuscules tant elles sont bonnes. Nous les découpions afin d'en avoir un bout chacun, avaler une gorgée d'eau pour se rincer les papilles et hop, au suivant ! A chaque fois qu'on allait à Paris, nous allions en acheter chez Ladurée .

images-2

Après que j'ai passé mon concours pour Sciences Po, mais parents m'attendaient avec un boite remplies de macarons de je ne sais plus quelle marque mais délicieux. J'ai tout mangé, sauf celui au café. Même pas mal au ventre ! Dans les cafés ou salons de thé, je commandais la petite mignardise qui allait bien avec. Bref, vous l'aurez compris, c'est ma madeleine de Proust. Je ne vais pas écrire 1000 pages à ce sujet, mais un article dans lequel je vous partage ma recette des macarons au chocolat. Mention spéciale à Catherine de Médicis qui était férue de ces petites coques et qui nous les ramena d'Italie à la Cour de France. "Long may she reign". Sur ce, passons aux choses sérieuses !

LES INGRÉDIENTS : 

Pour la ganache :

-1/2 tablette de chocolat noir

-25g de beurre doux

-1 briquette de crème fraîche

[gallery ids="16871,16887" type="rectangular"]

 

[gallery ids="16879,16891" type="rectangular"]

 

Pour les coques : 

-100g de farine

-100g d'amendes en poudre

-1 càs de cacao amer en poudre

-2 blancs d'oeufs

-Du sucre blanc et du sucre glace

-1 pincée de sel

[gallery ids="16884,16883" type="rectangular"]

LA PRÉPARATION : 

De la ganache : 

Faire bouillir la crème dans une casserole, verser sur le chocolat coupé en morceaux et remuer jusqu'à ce que le chocolat fonde puis incorporer les morceaux de beurre. Une fois le tout fondu, passer au mixeur jusqu'à obtention d'une texture lisse. Filmer au contact et réserver au frais.

IMG_0199 2

Les coques : 

Faire vieillir les blancs d'oeufs à l'air libre la veille, voire même plusieurs jours à l'avance. Tamisez les poudres, laisser de côté. Ajouter une pincée de sel aux blancs d'oeufs et battez. Lorsque cela devient mousseux, ajouter les sucres comme si vous prépariez une meringue française. Je ne peux pas donner les quantité car je n'en ai aucune idée. Je versais les sucres jusqu'à ce que la consistance me semble bonne. La meringue crue durcie vite, je me suis donc empressée de verser le tant pour tant en trois fois dessus en remuant avec une maryse. J'ai macaronné quelques minutes, mis la pâte dans une poche à douilles et me suis servie d'un patron de 3cm recouvert de papier sulfurisé afin de pocher les coques. 4 cm aurait été plus adapté. Lâchez la plaque afin d'évacuer l'air et laisser croûter à l'air libre au moins 30 min.

[gallery ids="16881,16872" type="rectangular"]

 

[gallery ids="16880,16877" type="rectangular"]

Préchauffez le four à 180C° et mettez les plaques. Au bout de 8 min, ouvrez rapidement la porte afin d'évacuer l'humidité. Répétez l'opération à 10 min et normalement à 12 min les coques sont cuites. Il s'agit des instructions du maître en la matière, j'ai nommé Pierre Hermé, et je dois dire que tout a bien fonctionné. "Merci Pierre, tu es le meilleur !"; "Oh mais je t'en prie Ada".

pierre-herme-s-est-notamment-fait-connaitre-avec-ses-macarons

Il est important de laisser refroidir avant quoique ce soit. Personnellement, je n'y ai pas touché avant le lendemain.

[gallery ids="16889,16896" type="rectangular"]

 

IMG_3555 2

L'ASSEMBLAGE : 

Les coques se sont retournées parfaitement sans coller. La ganache avait durcie au frigo, il faut penser à la sortir au moins 1h avant. Je l'ai travaillée avec une cuillère à soupe, et quand elle était crémeuse ( mais pas trop non plus, on ne veut pas que le beurre se fasse sentir ) je l'ai mise dans une poche à douille et j'ai garni une partie des coques. J'ai essayé de twister un peu la recette en mettant des fruits rouges dans quelques uns. Il y avait une vingtaine de macarons au total et il restait assez de ganache pour une autre dizaine sachant que niveau garniture j'ai été généreuse. Point de gaspillage, ils ( mes parents, frères et grands-parents car je ne mange ni ne goûte jamais ce que je prépare, anorexique oblige ) en ont mangé à même la cuillère ou sur du pain, comme s'il s'agissait de pâte à tartiner, ou encore avec une banane et de la glace en mode banana split ( avec une poire cela aurait été très bon aussi, un petit coup de chantilly et on a comme une poire belle Hélène )  ou dans un yaourt nature pour les plus sages. Les macarons sont meilleurs le lendemain en les sortant si possible 2h avant la dégustation.

 

[gallery ids="16885,16886" type="rectangular"]

IMG_5915

Le frigo sentait trop bon le chocolat, dur de résister à l'envie d'en piquer un. Le jour suivant, pour le dîner, mes 6 gourmands préférés ont enfin eu le droit de toucher à ces petites merveilles. Oui, je suis fière de moi car il s'agissait de mes premiers macarons, que j'ai mis au total 3 jours à les faire, que je tenais absolument à les réussir, que c'est une des recettes qui m'a demandé le plus d'organisation et qui laisse peu de place à l'improvisation. D'ordinaire quand je cuisine je m'inspire de telle ou telle recette mais j'y vais sans trop savoir où d'ailleurs. Là, j'avais tout minutieusement préparé, prévu... malgré toute la pression que je m'étais mise, j'ai pris du plaisir à cuisiner. La pâtisserie, en plus de me passionner, est thérapeutique. Cela me calme, m'apaise, me fait du bien et surtout plaisir. En effet, voir les sourires sur les visages de mes proches, entendre des "hum, c'est bon", "c'est délicieux", les voir racler les assiettes, se lécher les doigts, attraper les miettes des coques bien qu'elles ne fassent qu'1mm ( oui paps, je t'ai vu ), tout cela me comble de joie. J'ai donc réussi mes premiers macarons, pas juste au niveau de l'aspect mais aussi du goût. La prochaine fois j'essaierais une coque classique mais une ganache plus originale. Peut-être infusée au thé, ou au chocolat blanc avec de la purée de fruits, ou des salés avec de la confiture de figue et du foi gras... RDV au prochain épisode !

IMG_9671

Si vous reproduisez cette recette, dites moi ce que vous en avez pensé. Quelle est votre saveur de macaron préférée ? J'adore la rose et la fleur d'oranger, mais le meilleur que j'ai jamais mangé est le "Envie" de Pierre Hermé acheté à la boutique qui se trouve au rez-de-chaussée des Galeries Lafayette Avenue Jean Médecin à Nice. Il est à la violette et à la myrtille et il y avait de gros morceaux de fruits dedans, la ganache était généreuse, onctueuse mais pas grasse et les coques craquantes, pas creuses ni trop sucrées. Un orgasme gustatif, je n'ai pas honte de le dire. Regardez moi cette tuerie :

envie_macaron

 

Les coffrets coûtent chers mais vous pouvez vous offrir moins de 2E de macaron à l'unité de temps en temps. Mieux vaut peu et de qualité que beaucoup et médiocre ( du genre ceux vendus au supermarché bien sucrés, avec des arômes, des colorants, une ganache peu présente et bien grasse et des coques friables et creuses quand on les retournes ). Bref. Voilà guys, maintenant que je vous ai donné faim, il ne me reste qu'à vous souhaiter une bonne dégustation !

Bisous, Ada. 

La Fourche

Le 11 septembre 2018, 10:49 dans Lifestyle 0

31959316_2077799792247330_7239176895055527936_n

Bonjour guys ! J'ai eu le plaisir d'être contactée par le site La Fourche que voici : https://lafourche.fr/. Nathan m'a gentiment proposé un partenariat, et après m'être renseignée sur leur concept, je n'ai pu qu'accepter. Cet article n'est pas rémunéré, j'ai reçu des produits de leur part afin de les tester, j'ai filmé une vidéo unboxing que vous trouverez sur ma chaîne Youtube. Dans cet article, je vais vous parler du principe de ce site. Bien entendu, si vous avez des questions n'hésitez pas à les poser. Alors, qu'est-ce-que La Fourche ?

 

35970883_2136511756376133_6894845273831374848_n

L'ambition :3 jeunes entrepreneurs qui veulent rendre les meilleurs produits bio et responsables accessibles à tous les français.

Le projet :un e-shop de produits bio et ecoresponsables qui propose tous les produits d'un magasin bio traditionnel (alimentaire sauf le frais, entretien, bébé, hygiène, bientôt santé) jusqu'à 50% moins chers que chez un Biocoop, Naturalia ou BioCBon par exemple. Seules les marques qui s'engagent le plus pour la santé des consommateurs et le respect de l'environnement (pas de marque distribuée en grande surface ou de marques qui n'est "bio" que de facade) sont référencées.

Le fonctionnement :La Fourche vend ses produits au prix d'achat, sans prendre de marge. Par exemple, si on achètent produit à 1€, il est revendu à 1€. Le fonctionnement se fait uniquement grâce à une adhésion, annuelle ou mensuelle, qui permet de couvrir les frais de fonctionnement pour les adhérents.

Les prochaines étapes de La Fourche:
- Développer le catalogue (1 000 produits d'ici la fin de l'année)
- Ajouter de nouvelles catégories de produits (santé, maquillage, maison et extérieur...)
- Faire baisser les coûts de livraison (plus on aura d'adhérents, plus nous serons capables de faire baisser le coût de la livraison)
- Privilégier le recyclage et la réduction au maximum des déchets (mise en place du vrac, recyclage des emballages dans les cartons). L'etreprise a réussi à rendre ses colis "sans plastique" alors que les autres e-commerçants établis comme Greenweez ou Naturalia envoie cela avec du papier bulle.

En résumé : 
1. La Fourche donne la possibilité d'acheter des produits bio jusqu'à 50% moins chers qu'en magasin bio.
2. La Fourche, c'est l’assurance d’acheter chez les producteurs et les marques bio les plus engagés pour la santé et la protection de l’environnement
3. La Fourche permet de réaliser 300€ d’économies sur l’année en moyenne
4. La Fourche livre partout en France, à prix bas (2,90€ en point relais à partir de 70€ de commande). Et ça va continuer de baisser.
5. La Fourche c'est aussi un projet solidaire : une adhésion gratuite à une personne à bas revenus pour chaque nouvel adhérent (une adhésion achetée = une adhésion offerte à une famille à bas revenus)
6. La Fourche veut mettre en place un nouveau modèle de distribution, qui me permet d'éviter les marges énormes sur le bio appliquées par les grandes surfaces
7. La Fourche développe son activité dans un quartier en difficulté (la Cité des 4000 à La Courneuve), ce qui crée de l'emploi dans cette zone
8. La Fourche ainsi que les adhérents soutiennent les producteurs car une plus grande part des dépenses leur ai dédié (moins de marge distributeur)

Voilà, je pense vous avoir fourni une assez bonne quantité de détails. Je tenais à remercier toute l'équipe de La Fourche de m'avoir contactée et envoyé un paquet dont le contenu m'a ravie. Si cela n'avait pas été le cas, je ne vanterais pas les mérites de ce site ici. C'est la première fois que je rédige quoi que ce soit en partenariat, non rémunéré j'insiste. Mais étant consommatrice Bio, végétarienne, soucieuse de l'environnement, utilisant des huiles essentielles, faisant attention à mon alimentation, aux mentions "non testé sur les animaux" ,"commerce équitable" etc. je me suis reconnue dans leurs valeurs et donc dans les produits qu'ils vendent, surtout que le Bio en supermarché notamment n'est pas donné, les distributeurs se prenant une marge conséquente. J'espère que vous vous laisserez tenté par une consommation éco-citoyenne mais aussi un mode de vie. Nous, moi la première, consommons à outrance et de façon inutile certaines choses. Il faut changer nos habitudes afin que la planète ne soit pas encore plus endommagée, que la faune, la flore et l'humanité puissent vivre dans l'harmonie et la sérénité.

Bisous, Ada.

Ma Terre, mon avenir

Le 8 septembre 2018, 11:28 dans Écologie 0

ecologie-default

 

Bonjour guys ! Je suis loin d'être un exemple en matière de consommation responsable. N'ayant pas bonne conscience, je me suis penchée sur la question de comment aménager mon mode de vie afin de faire des choix plus intelligents et soucieux de l'environnement, des animaux, des humains, bref de tout ce qui vit sur Terre et bien sûr notre pauvre planète elle-même. Je reconnais que certaines alternatives ont un coût, mais sur le long terme elles sont plus rentables. Et je pats du principe qu'il vaut mieux acheter moins mais de bonne qualité, que ce soit pour les chaussure, vêtements, maquillage, appareils électroniques ou électroménagers etc. J'ai découvert des produits plutôt interessants et ingénieux, puis il y a des conseils bateaux que tout le monde connait comme ne pas laisser couler l'eau pour rien, la lumière allumer quand on quitte une pièce, débrancher les chargeurs quand les appareils ont la batterie pleine, trier ses déchets, composter, acheter moins, consommer Bio, investir dans des appareils à basse consommation, installer des panneaux photovoltaïques ( ce que nous avons fait chez moi ), manger moins de viande et de poisson, préférer des marques avec des tissus en fibres recyclés, ne plus acheter de cuir, faire plus de choses soi-même, réutiliser et réparer avant de racheter... la liste est interminable et c'est faire preuve de mauvaise volonté que de ne pas appliquer au moins une des choses possibles afin de réduire son empreinte énergétique et de préserver l'écosystème, et nous-même. Je vous propose donc une petite sélection de produits et des liens vers des sites afin de vous faire découvrir, je l'espère, quelques marques, astuces, conseils etc.

-Bouteilles :

 

 

 

 

 

[gallery ids="17534,17535" type="rectangular"]

A propos de la marque : "Avec l’objectif d’éliminer l’utilisation de la bouteille en plastique et ses effets néfastes sur l’environnement, Sarah Kauss a lancé la marque S’well en 2010. Avec une grande variété de couleurs vives et de designs, du bois et pierre aux textiles et paillettes, il y a une bouteille parfaite pour tous les gouts et préférences."

S'well Bottle Calacatta 29E sur le site The sport edit : http://bit.ly/2vRqESi

-Brosses à dents :

brosse-a-dents-au-charbon-vegetal_1_590x

"Nous sommes des Français spécialistes hygiène Bucco-dentaire de nouvelle génération. Découvrez les brosses à dents en bambou 100% biodégradable et donc sans aucun plastique ! certifié Vegan & Bio et la pâte à dentifrice au charbon actif de Bambou & de Coco."

Planète Panda : https://www.planete-panda.com/

6.90E la brosse à dents : http://bit.ly/2MpOlvk

-Acheter en vrac ( et bio ) :

Vrac-graines-et-légumes-1200x675

Le site "Mes courses en vrac" : https://mescoursesenvrac.com

Transparent-grain-de-caf-bocal-en-verre-grand-fruits-secs-alimentaire-bo-te-de-rangement-bo.jpg_640x640

Opter pour le verre plutôt que du plastique : Bocaux "Le parfait" : http://bit.ly/2ONd9Kr

-Pailles :

81PrWuPbThL._SL1500_

Le site Pailles en bambou : https://paillesenbambou.com

Acheter sur Amazon : https://amzn.to/2nPwXSc 17.99E le pack de 12

-Recycler : 

les10gestes

Circuit court : "On parle de circuit court, lorsqu’on limite les intermédiaires entre l’agriculteur et le consommateur. Plus spécifiquement, un circuit court est un mode de commercialisation de produits agricoles ou horticoles, qu’ils soient bruts ou transformés, dans lequel au maximum un intermédiaire intervient entre le producteur et le consommateur.
Compte tenu de sa définition, le circuit court mène à une proximité à la fois géographique et relationnelle entre le producteur et le consommateur. Néanmoins du point de vue géographique, il n’y a pas de critère précis permettant de définir une distance au-delà de laquelle le circuit ne pourrait plus être qualifié de court.3

Le site "Pour de bon" : http://bit.ly/2nOCMiT

Quelles initiatives avez-vous ou comptez-vous mettre en place pour préserver notre planète et les êtres vivants ?

Bisous, Ada. 

Voir la suite ≫